Au moins quatre fournisseurs d’écran OLED pour les futurs iPhone d’Apple ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Il y a un mois, certaines rumeurs affirmaient qu’Apple avait signé un accord pour la fourniture d’écrans OLED. Selon un analyste coréen, la firme de Cupertino pourrait également en sceller avec trois autres fournisseurs.

Au milieu du mois d’avril, une fuite relayée par le quotidien coréen The Korean Herald affirmait que Samsung et Apple avaient signé un accord autour des écrans OLED. Le premier fournirait au second quelque 100 millions d’écrans par an pour une durée de trois ans minimum. La première fournée serait livrée à partir du second trimestre 2017, ce qui sous-entendait que le calendrier serait propice à une première intégration de cette dalle dès le modèle de l’année prochaine, et non pas celui de 2018, comme semble l’affirmer l’analyste taïwanais Ming Chi Kuo de KGI Securities.

iphone 7 concept
Concept d'iPhone avec écran OLED

Une information qui avait eu quelques répercussions sur le cours de bourse de certains concurrents, notamment LG dont l’action a perdu 6,7 % dans la journée qui a suivi la publication de cet article. À l’époque, nous estimions cette réaction légèrement exagérée dans la mesure où Apple ne signe généralement pas de contrat exclusif avec un fournisseur, notamment sur les dalles tactiles. Pour preuve : aujourd’hui, l’écran de l’iPhone 6S est fabriqué par LG Display, Japan Display et Sharp Display.

D'autres contrats à passer

Un analyste coréen tire la même conclusion. Il s’appelle Choong-Hoon Lee et il est le président et principal analyste dans le cabinet d’étude UBI Research. Cette entité, basée à Séoul, est spécialisée dans l’étude des marchés des écrans, notamment OLED. A l’occasion d’un séminaire ayant eu lieu vendredi dernier et suivi par The Korean Herald, Choong-Hoon Lee estime que Samsung produira à terme 60 % des écrans des smartphones.

Le solde serait alors produit par les trois partenaires actuels d’Apple : LG, Japan Display et Sharp (désormais filiale de Foxconn). La répartition estimée par l’analyste serait de 20 à 30 % pour le dauphin coréen et de 10 à 20 % pour les deux industriels japonais. Rappelons qu’à l’image de Samsung, LG, Sharp/Foxconn et Japan Display investissent tous lourdement pour être en mesure de fournir à Apple des écrans OLED d’ici l’année prochaine. Sans oublier le taïwanais AU Optronics.

Apple : première marque OLED d'ici 2021 ?

Aujourd’hui Samsung et LG représentent ensemble environ 93 % du volume d’écrans OLED fabriqués dans le monde (respectivement 64 % et 29 %). Ils représentent aussi 94 % des revenus générés par ce marché. Samsung est, de par son statut de leader mondial, le constructeur de smartphones qui en consomme le plus.

Bien sûr, l’arrivée d’Apple changera significativement la donne, notamment sur le classement des constructeurs utilisant des écrans OLED. Selon l’analyste coréen, la firme de Cupertino, qui rejoint Ming-Chi Kuo sur la date d'arrivée de la technologie dans l'iPhone (2018), pourrait monter sur la première marche du podium dès 2021, le temps qu’elle renouvelle l’ensemble de son parc. En outre, les marques chinoises (d’écran et de smartphones) joueront un rôle dans les années à venir. Reste à savoir dans quelle proportion.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.