Google Daydream : un modèle Xiaomi compatible prévu pour 2017 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

À l’occasion du Google I/O, Hugo Barra, le vice-président international de Xiaomi, a évoqué à l’occasion d’une interview plusieurs projets, dont un futur smartphone compatible avec Daydream. Il pourrait arriver l’année prochaine.

Lors du Google I/O, qui a eu lieu il y a une semaine et demi, de nombreux partenaires de la firme de Mountain View étaient présents, dont Xiaomi. L’étoile montante chinoise avait dépêchée sur place son vice-président international, Hugo Barra, ancien responsable Nexus chez Google (donc un habitué des lieux), pour y présenter le Mi Box, un décodeur numérique sous Android TV conçu notamment pour le marché américain.

Google Daydream
Interface de Daydream

Mais, au Google I/O, Android TV n’était pas dans toutes les discussions. Deux autres sujets ont largement plus été abordés : les assistants virtuels et la réalité virtuelle. Dans ces deux domaines, Google a dévoilé plusieurs initiatives, dont Daydream, un environnement de développement rattaché à Android qui fait le pont entre le système d’exploitation, les applications, le casque muni de capteurs et les smartphones.

Une technologie qui doit mûrir

Il y aura donc des smartphones compatibles et qui devront répondre à un cahier des charges strict pour apporter une expérience qualitative et homogène dans un écosystème qui sera extrêmement hétérogène. À l’occasion d’une interview accordée à Bloomberg, Hugo Barra, partenaire Daydream, a évoqué le projet de Xiaomi dans ce domaine. Il s’agira bien sûr d’un terminal haut de gamme, capable de rafraîchir une image à partir d’un changement de position de l’utilisateur en moins de 20 millisecondes. Car il s’agit là de la limite au-dessus de laquelle le cerveau humain perçoit une latence.

Des mobiles capables de cela, il n’en existerait peut-être pas aujourd’hui. Et Hugo Barra estime que les premiers modèles pourraient être dévoilés en fin d’année 2016. Cependant, il estime que Daydream est davantage une technologie qui émergera fortement en 2017, car elle ne nécessite pas seulement un monstre de puissance sous le capot du smartphone. Elle nécessite une nouvelle génération d’écrans et de chipsets. Et cela prendra du temps à développer et à produire.

Un prélude au lancement aux US ?

Dans cette même interview, Hugo Barra évoque d’autres sujets. La commercialisation du Mi Box en occident, par exemple, pour lequel il n’offre pas de date de sortie, ni prix de vente. Mais il confirme que la boite magique sera en vente cette année à un prix très bas, stratégie d’entreprise oblige. Il confirme que la commercialisation du Mi Box servira à appréhender le marché américain pour étudier une éventuelle intégration des smartphones au catalogue américain.

Cependant, comme en Chine ou en Inde, le but n’est pas tant de vendre des téléphones, mais d’acquérir une base d’utilisateurs pour tous les services connexes de l’écosystème Xiaomi. Des services qui sont parfois payants et sur laquelle se base la profitabilité de l’entreprise. Une vision qui rappelle celle de... Google.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer