SFR RED 40 Go = 10

Google prépare déjà le remplacement d’Hangouts

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

À partir du 1er décembre prochain, l’application de messagerie Hangouts ne sera plus présente dans tous les smartphones Android. Google Duo, l’outil d’appels visio, le remplace dans la liste des logiciels obligatoirement préinstallés.

En mai dernier, à l’occasion de sa conférence dédiée aux développeurs, Google a présenté deux nouvelles applications dédiées à la communication : Google Allo, une messagerie nouvelle génération incluant une partie de Google Assistant, et Google Duo, qui sert à passer des appels visio. À l’occasion de ce lancement, une question évidente se posait : pourquoi créer de nouvelles applications et ne pas améliorer Hangouts ? En effet, cette application existe et se trouve même être multiplateforme. Ce qui en fait la candidate idéale pour accompagner la firme. Mais cette dernière a choisi une direction différente.

Hangouts
Google Messenger avait déjà remplacé Hangouts pour gérer les SMS

Hangouts retiré du pack obligatoire Android

Plusieurs signaux semblent aller dans ce sens. Le dernier d’entre eux s’est déroulé en fin de semaine dernière : selon Android Police qui relaie l’information, Google a envoyé à tous les constructeurs de mobile sous Android un courrier électronique leur avisant d’un changement dans la politique d’intégration de son OS mobile.

Hangouts est enlevé de la liste des applications obligatoirement préinstallées. Il est remplacé par Google Duo. Hangouts n’est cependant supprimé : il devient simplement « facultatif ». Sachant que les constructeurs se contentent du minimum, autant dire qu’il sera difficile de trouver Hangouts dans un mobile. Ce changement est effectif dès le 1er décembre 2016.

Une réorientation plutôt qu'un abandon

Le premier signal était la suppression de la gestion des SMS par Hangouts dans un mobile Android. Ils sont pris en charge aujourd’hui par Google Messenger. Selon nos confrères d’Android Police, Hangouts ne devrait cependant pas tirer sa révérence totalement, seulement du domaine grand public. Il semblerait en effet que l’application va prendre un virage b-to-b, afin de venir concurrencer BBM ou Skype. Voilà qui expliquerait pourquoi Hangouts n’est pas abandonné, mais simplement mis de côté.  

Une seconde explication serait le coût que représenterait l’intégration d’Assistant dans Hangouts. En effet, Google Allo est développé sur les bases d’Emu, une messagerie intelligente rachetée en 2014 par la firme de Mountain View dans laquelle ont été rajoutés quelques éléments d’intelligence artificielle. Hangouts, en revanche, n’a pas été pensé dès le départ pour ce genre d’interaction. Il aurait donc fallu le redévelopper de zéro (ou presque).

Nous nous posons ici une seconde question quant à ce courrier électronique. Pourquoi avoir rendu Google Duo obligatoire et non Google Allo. En effet, pour remplacer tous les services d’Hangouts, il faut combiner Allo et Duo. Peut-être le deviendra-t-il dans un second temps, quand Google Assistant ne sera plus une exclusivité temporaire des Pixel ?

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer