Alcatel 3L
Alcatel 3L

Huawei dévoile en partie ce qu’il a prévu pour ses smartphones en 2019

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Que nous réserve Huawei en 2019 ? À l’occasion d’une interview, le président de la division grand public européenne de la firme chinoise a présenté certaines innovations prévues dans son catalogue. Et l’inspiration vient bien sûr d’ailleurs.

Au cœur d’une actualité passée largement sous pavillon « Samsung » grâce à de très belles annonces de la firme lors de sa keynote d’ouverture de sa conférence dédiée aux développeurs (organisée à San Francisco la semaine dernière), Huawei se doit de ne pas s’absenter du devant de la scène. L’annonce du Magic 2 de sa marque alternative ne suffit en effet plus à lui assurer une place dans le fil quotidien des sites d’information spécialisés. L’heure est donc au teasing !

Des innovations inspirées

C’est donc clairement dans ce but de Walter Ji, président du Consumer Business Group de Huawei Europe, a accordé une interview à nos confrères de l’édition allemande d’Android Pit. Lors de cet entretien, le dirigeant explique quels seront les principaux arguments de sa marque (et certainement un peu de Honor) dans le courant de l’année 2019. Nous y retrouvons toutes les grandes tendances évoquées par la concurrence.

P20 Pro
Le P20 Pro et ses trois capteurs photo

Première tendance, les quadruples capteurs photo. Là encore, Samsung a ouvert le bal avec le Galaxy A9 (2018). D’autres sont certainement en chemin. Huawei, qui avait inauguré les triples capteurs photo avec le P20 Pro, rattrapera rapidement son retard dans ce domaine. Il serait logique que cela concerne le remplaçant de celui-ci. Le patron de Huawei affirme même que cet équipement offrirait un zoom 10x sans perte, sans préciser s’il s’agit d’un zoom uniquement optique. Dans ce cas, ce serait une première en téléphonie.

Des zooms puissants, de la 5G et même des écrans pliables

Deuxième tendance : la 5G. Plusieurs fabricants, dont Samsung, ont déjà annoncé que leurs premiers terminaux compatibles arriveront en 2019. Ce sera aussi le cas de Huawei. Enfin, dernier domaine abordé : les produits hybrides avec écran flexible, comme ceux que Samsung prévoit de dévoiler l’année prochaine et dont tout le monde parle depuis quelques jours.

On retrouve donc de nombreux sujets évoqués par Samsung durant les semaines, les mois voire les années précédentes. Et c’est d’ailleurs logique. Depuis que Huawei s’assoit de plus en plus régulièrement sur la deuxième marche du podium des constructeurs en volume (devant Apple, oui, oui), la firme chinoise ne rêve plus que de prendre celle de Samsung, devenu sa principale cible concurrentielle. Et pas uniquement parce que Samsung est en tête du marché, mais aussi pour asseoir sa légitimité sur le segment de prix au-dessus des 800 euros où seuls Samsung et Apple réalisent de beaux volumes.

Le low-cost est mauvais pour l'image de marque ?

C’est d’ailleurs sur le haut de gamme que la marque se concentrera et non sur le low-cost où l’innovation est réduite et où l’expérience utilisateur ne favorise pas son image de marque (des propos que tenait Sony il y a quelques années). Dans le même ordre d’idée, Huawei affirme avoir abandonné l’idée de sortir un mobile sous Android Go, préférant favoriser EMUI. Voilà un point de différenciation avec Samsung.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer