Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Huawei Mate 30 : sera-t-il équipé des services Google Play ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Un article publié au Royaume-Uni affirme que Google n’aurait pas accordé au tout prochain Mate 30 de Huawei une licence d’exploitation de sa suite applicative, notamment le Play Store. Ce qui risquerait de freiner plus encore les ventes en Europe.

Nous devons reconnaître une qualité à Huawei : une belle combativité. Que nous prenions parti (ou non) pour la firme chinoise dans le complexe épisode qu’elle traverse (un embargo commercial sur les achats de technologies américaines), elle continue de réaliser de bonnes performances au niveau des ventes de smartphones. Bien sûr, tout est devenu extrêmement compliqué. Et le consommateur final ressent ce malaise.

Huawei Mate 20
Le successeur du Mate 20 (ci-dessus) pourrait être dépourvu du Play Store

Selon Counterpoint Research, Huawei ne représenterait plus que 19,3 % en Europe, contre 24,9 % précédemment. L’une des principales préoccupations est naturellement le support technique des terminaux, avec les mises à jour du système d’exploitation Android, et l’intégration de l’écosystème Google dans les mobiles, notamment le Play Store qui sert à installer de nouvelles applications, mais aussi à en faire fonctionner d’autres.

Et si le Mate 30 ne profitait pas du Play Store ?

Et une information préoccupante a été dévoilée hier par le portail d’information de la chaîne britannique BBC. Selon lui, Huawei n’aurait pas reçu de licence d’exploitation de la suite logicielle Google Play pour le Mate 30 dont le lancement est prévu en milieu de mois prochain. Cela sous-entend que la phablette haut de gamme de la firme pourrait fonctionner avec Android (l’OS étant open source), mais qu’elle serait dépourvue de toutes les applications propres à Google, dont le Play Store. L’information émanerait directement de Google.

Huawei n’évoque pas le sujet. Officiellement, la firme chinoise souhaite continuer de s’appuyer sur l’écosystème Android pour ses smartphones, même si Harmony OS existe en cas de pépin. En début de semaine, un vice-président de Huawei confirmait même qu’aucun mobile à venir cette année ne fonctionnerait avec Harmony et que cette alternative n’est, pour l’heure, pas d’actualité.

Une situation qui traîne

Il faut dire que le déblocage de la situation entre Huawei et les États-Unis traîne en longueur. En premier lieu, les licences commerciales, que doit délivrer le département d’État américain au commerce, n’ont pas été émises. Selon Reuters, ce sont pourtant plus de 130 dossiers qui ont été déposés. Notez toutefois que, parmi les 130 dossiers, Google n’y figurerait étonnamment pas.

En outre, même si l’autorisation commerciale temporaire de Huawei, annoncée en mai dernier quelques jours après la mise en place de l’embargo, a été prolongée il y a quelques jours, elle ne concernait initialement que les projets alors en cours (comme le Honor 20 et le Honor 20 Pro, par exemple). Le Mate 30 pourrait-il en faire partie ? Peut-être pas. Espérons que Huawei trouvera une solution d’ici trois semaines.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer