Prise en main du smartphone pliant Honor Magic Vs : prêt à éclipser le Galaxy Z Fold4 de Samsung

Par Sylvain PICHOT - 30 novembre 2022 à 11:5
Avis LesMobiles.com

Après avoir présenté un premier smartphone pliant qui s’ouvre comme un livre en février dernier lors du salon du Mobile World Congress de Barcelone, le Honor Magic V, la marque chinoise revient en cette fin d’année avec une nouvelle version affinée et plus puissante, le Honor Magic Vs. Il sera disponible au cours du premier trimestre 2023 en France pour un prix encore inconnu à l’heure de l’écriture de ces lignes, mais qui sera très certainement positionné entre 1500 et 1700 € voulant rester plus abordable que le concurrent direct et établi, le Samsung Galaxy Z Fold4. Avec le Magic Vs, Honor veut mettre en avant ses capacités à fabriquer un smartphone pliant qui réponde aux attentes des utilisateurs en termes de compacité, de légèreté et de puissance. Nous avons pu le prendre en main pendant un petit moment et en voici nos premières impressions avant un test complet dès qu’il sera disponible. 

 Honor Magic Vs
 

Deux versions du Honor Magic Vs

C’est à l’occasion d’un événement organisé par Honor pour présenter ses nouveautés mobiles que la marque a officialisé le nouveau smartphone pliant Magic Vs. Plus précisément, Honor a dévoilé deux versions du Magic Vs, le classique, dirons-nous et une version Ultimate qui profite de 18 Go de mémoire vive, d’une capacité de stockage de 512 Go et d’un revêtement externe spécifique particulièrement luxueux. Notez que le Magic Vs Ultimate est livré avec un stylet Magic Pen compatible. Toutefois, disons-le tout de suite, cette version ne sera pas, sauf énorme surprise, commercialisée hors de Chine ou en tous les cas, pas en France. Il ne nous reste donc plus qu’à nous concentrer sur le Magic Vs (classique) ce qui n’est déjà pas si mal tant il y a de choses à dire sur ce nouveau modèle proposé par Honor. 

De belles proportions

Le smartphone Honor Magic Vs utilise donc le même principe que son prédécesseur, le Magic V avec une ouverture dans le sens horizontale aidé par une charnière verticale, comme si on ouvrait un livre. C’est ce principe qui est utilisé par le Samsung Galaxy Z Fold4 qui fait aujourd’hui office de référence sur ce marché, mais jusqu’à quand ? En effet, le Magic Vs entend bien jouer des coudes avec lui notamment en ce qui concerne son design. Pour ce faire, le Magic Vs propose un poids de 261 grammes (pour les versions finition verre bleue ou noire) et 265 grammes pour la version en finition cuir (orange). Son concurrent fait 263 grammes sur la balance. Fermé, le Magic Vs a une hauteur de 160,3 mm contre 155,1 mm pour le Samsung. Il propose une largeur de 72,6 mm contre 67,1 mm pour le Galaxy Z Fold4. Le Magic Vs est nettement plus fin puisqu’il a un profil de 12,9 mm lorsqu’il est fermé, contre 15,8 mm pour le Samsung. Ouvert, il ne fait que 6,1 mm, soit moins que tous les autres smartphones traditionnels et moins aussi que le concurrent qui propose un profil de 6,3 mm totalement ouvert.

L’écran interne du Magic Vs a des rebords qui sont extrêmement fins et ne gênent absolument pas la navigation par geste. Lorsque le mobile est fermé, les deux volets se touchent de leur extrémité jusqu’à la charnière, ce qui n’est pas le cas sur le Samsung. Ce dernier laisse effectivement un espace entre les deux parties de l’écran, ce qui occasionne quelques concentrations de poussière ou de fibres lorsqu’il est gardé en poche. Ce phénomène ne devrait pas arriver avec le Honor Magic Vs. 

Une nouvelle charnière qui marque le pli

Pour la conception de sa charnière, Honor a totalement revu sa copie et alors que le Magic V est équipé d’une charnière composée de 92 éléments, celle du Magic Vs n’en contient que 4 et sans aucune vis, selon la marque. L’ouverture est très agréable, très fluide. Elle est impossible à une seule main et il faut vraiment deux mains pour séparer les deux volets du mobile et ainsi déployer l’écran interne. Là où le Samsung a un avantage par rapport au modèle Honor, c’est sur le fait que la charnière du Magic Vs ne permet de garder l’un des volets inclinés par rapport à l’autre. En d’autres termes, il est soit ouvert, soit fermé, mais il n’y a pas de possibilité de trouver une position intermédiaire qui, pourtant, peut s’avérer pratique pour regarder certains contenus. Malgré cela, pour l’avoir eu en main, nous pouvons cependant affirmer que l’écran peut tenir avec un angle de 90 degrés et confirmons qu’avec un angle plus grand ou plus petit, le volet supérieur tend à vouloir s’ouvrir ou se refermer, selon la situation.

D’après Honor, la nouvelle charnière serait capable de résister à plus de 400 000 manipulations, soit plus de 10 ans d’utilisation à raison de 100 ouvertures/fermetures par jour. Le châssis de l’appareil est en métal et les finitions sont parfaites.

Si on fait le tour du mobile, on remarque la présence du bouton de mise en veille qui fait également office de lecteur d’empreinte digitale, sur le volet gauche. Le volet droit propose le double bouton pour gérer le volume. Sur le profil supérieur, il y a un microphone, un haut-parleur et un émetteur infrarouge ce qui permet de transformer le mobile en une télécommande universelle avec l’application idoine. C’est toujours un plus. Enfin, sur les profils inférieurs, il y a le tiroir à cartes SIM, un haut-parleur, un microphone et le connecteur USB-C. 

À l’arrière, il y a un revêtement en verre pour les versions bleues et noires. La finition orange propose un revêtement en similicuir. Tous ont un bloc d’optiques installé dans le coin supérieur à gauche. Les capteurs sont positionnés dans le sens vertical, à travers une plaque qui dépasse de 1 mm environ. Le flash est déporté. 

Une partie photo empruntée au Honor 70 et au Honor 70 Pro

Pour faire des photos, le Honor Magic Vs est équipé de trois capteurs. Les deux premiers sont exactement les mêmes que ceux qui sont au dos du Honor 70. Il s’agit effectivement d’un capteur Sony IMX800 stabilisé optiquement et numériquement de 54 mégapixels et d’un capteur de 50 mégapixels capable de s’occuper à la fois des prises de vue en mode macro et de celles qui demandent un ultra grand-angle. Le troisième capteur est emprunté au Honor 70 Pro puisqu’il s’agit du capteur de 8 mégapixels stabilisé optiquement qui permet de zoomer optiquement jusqu’à 3x. Avec une telle configuration et un peu de traitement d’image, le Magic Vs devrait proposer des clichés plutôt réussis. Pour le moment, nous ne pouvons pas nous prononcer sur les résultats des photos puisque nous n’avons pas passé assez de temps avec le mobile pour être parfaitement objectifs. Disons que les premières impressions sont plutôt bonnes. Nous verrons si elles confirment lors d’un test complet de l’appareil. 

Un seul smartphone, mais deux beaux écrans

Le Magic Vs dispose de deux écrans. Le premier est externe proposant une diagonale de 6,45 pouces sur une dalle AMOLED à 120 Hz avec une définition de 1080x2560 pixels donc comme un smartphone classique. Il est incurvé d’un côté, vers l’extérieur pour rendre plus facile la navigation par geste et permettre une meilleure ergonomie qu’un écran complètement plat.

L’écran interne est donc flexible utilisant une dalle AMOLED aussi sur une diagonale de 7,9 pouces avec une définition de 1984x2272 pixels, mais avec une fréquence de rafraîchissement de seulement 90 Hz. Au milieu, la pliure est visible. On la sent également au passage du doigt. Il y a une très légère dérivation chromatique, mais cela demande à être examiné de plus près et pendant un plus long moment lors d’un test complet. En tout cas, il y a le même phénomène de pliure visible au milieu que sur le Samsung Galaxy Z Fold4. Actuellement, le seul dont la pliure n’est pas visible est signé Oppo, sur le Find N, en attendant le Find N2… 

Notez que Honor a fait un effort tout particulier sur le traitement des dalles des écrans du Magic Vs afin de limiter la fatigue oculaire en permettant, par exemple, à la surface d’affichage de moduler automatiquement sa luminosité en fonction des heures du jour. On peut également compter sur la présence d’une fonction d’aide au sommeil qui utilise le changement de température des couleurs et limite la lumière bleue afin de favoriser l’endormissement. Le Magic Vs sera animé par Android 12 avec une surcouche logicielle Magic UI 7.0

La puissance qu’il mérite

Enfin, terminons cette prise en main en rappelant que le mobile est animé par le chipset Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 avec 8 ou 12 Go de mémoire vive et 256 ou 512 Go d’espace de stockage interne. Dans cette configuration, et pour l’avoir rapidement manipulé, on peut dire que le mobile se montre extrêmement véloce et qu’il offre une navigation particulièrement fluide avec une excellente promptitude à lancer les applications demandées. Jouer avec lui ne devrait poser aucun problème et il devrait offrir une très bonne jouabilité. C’est ce que nous pourrons confirmer (ou pas) lors de notre test complet du Honor Magic Vs dès qu’il sera disponible. 

 
 

 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Sur le même sujet
image promo honor black friday
image Honor Magic Vs
Les guides et comparatifs
image Oppo Reno7
image Honor 70