OnePlus One : Micromax obtient son interdiction en Inde

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oneplus

Le torchon brûle entre les constructeurs chinois et la justice indienne. Après Xiaomi, c’est au tour de Micromax de se voir interdit à la vente sur le sous-continent asiatique. Une décision prise en faveur du fabricant local, Micromax.

Les acteurs de la téléphonie indienne, Lava, Karbonn, Xolo et naturellement le leader Micromax ne sont pas prêts à céder leurs parts du gâteau à de nouveaux arrivants. Déjà que Motorola, Microsoft/Nokia et Samsung sont bien implantés, autant ne pas laisser les fabricants chinois s’installer impunément ! Après Xiaomi, qui s’est vu interdit de vendre ses smartphones en Inde suite à une plainte d’Ericsson pour violation de brevet, c’est au tour de OnePlus de subir une décision de justice rendue en sa défaveur. Son One, objet d’un partenariat exclusif avec Amazon India, n’est désormais plus autorisé à y être commercialisé.

oneplus one
OnePlus devra-t-il enlever le logo de Cyanogen du dos du One pour revenir en Inde ?

D’où émane cette interdiction ? Micromax bien sûr. Selon le portail indien Livemind, ce dernier a porté plainte pour concurrence déloyale auprès du tribunal de New Delhi. En cause : l’accord d’exclusivité entre Cyanogen et le constructeur indien dans le but de développer une nouvelle marque, Yu. Si rien n’empêchait théoriquement OnePlus de vendre ses smartphones en Inde avec CyanogenMod 11S, Micromax reproche au One d’afficher trop fièrement la présence en son sein de la ROM de son partenaire. Le logo de Cyanogen, sur la coque arrière du « flagship killer » gênerait Micromax. Et la cour de justice lui donne donc raison.

Un pretexte pour contrer un concurrent gênant

Cette histoire de logo est évidemment un prétexte pour retarder l’expansion de OnePlus en Inde. Depuis quelques semaines, les échanges inamicaux entre le fabricant chinois et Cyanogen ont été mauvais pour l’image de marque de Micromax, qui est cependant resté silencieux jusqu’ici. Pourtant, ce dernier devait certainement voir d’un mauvais oeil l’arrivée d’un concurrent qui crée le buzz depuis un an maintenant avec un produit potentiellement dangereux pour la marque qu’il souhaite développer et le premier smartphone qu'il devrait présenter... dès demain (ce qui tombe donc plutôt bien). Nous pensons que ce genre d’attitude pourrait être contre-productive pour Micromax. Il risque en effet de s’attirer le mécontentement des technophiles et des meneurs d’opinions. Et, face au « Goliath » indien, ces derniers prendront certainement fait et cause pour « David », même s’il est chinois.

Évidemment, OnePlus pourrait contre-attaquer et présenter un smartphone dont le marquage est différent afin de contourner l’interdiction émanant de la justice indienne. Les usagers qui souhaitent acheter le One n’ont, en réalité, que faire d’un logo supplémentaire. Cela pourrait-il passer ? Pourquoi pas ? Quand OnePlus a oublié le marquage CE, la Commission européenne a suspendu la vente du One. Quand OnePlus a corrigé le tir, les ventes ont repris. La start-up chinoise pourrait user du même stratagème pour revenir en Inde. Mais cela aura certainement des conséquences économiques : des stocks à récupérer, des produits à refaire, des retards dans le business plan et, très probablement, payer des pénalités à Amazon.

  • OnePlus One - Testé

    OnePlus One

    Connu sous le nom de « flagship killer », le One est le premier smartphone de la marque OnePlus. Présenté en avril 2014 après une longue campagne de communication axée sur le buzz communautaire, il...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    58%

    (2 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    95%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.