Apple pourrait vendre plus de 26 millions d’Apple Watch en 2015

Par Samir Azzemou

apple

Si la première smartwatch d’Apple a raté le rendez-vous des amoureux, elle devrait cependant être à celui de Wall Street. Selon certains analystes, la firme de Cupertino pourrait en vendre 26,3 millions dès cette année. Et deux fois plus en 2016...

La valorisation d’Apple n’a jamais été aussi forte. Elle a même dépassé la barre symbolique des 700 milliards de dollars, ce qui n’avait jamais été fait par aucune autre société (même pétrolière). Et elle pourrait encore progresser cette année. Car les analystes financiers sont particulièrement enthousiastes sur les résultats d’Apple encore cette année. Ils s’appuient sur les lancements produit à venir. Notamment celui de la première montre connectée de la Pomme, attendue au mois d'avril.

Apple Watch
Encore un record boursier en vue pour Apple cette année avec la Watch ?

26 millions en 2015 et 55 millions en 2016

Car même si le « produit le plus personnel jamais créé par Apple», comme aime à le préciser Tim Cook, a clairement raté l’opportunité de la Saint-Valentin (une célébration au combien personnelle), il devrait s’en vendre quelques dizaines de millions dès cette année. Le cabinet JP Morgan a en effet publié un rapport, obtenu par nos confrères d'Apple Insider, qui estime qu’Apple distribuera 26,3 millions de montres sur 2015, sur 3 trimestres de commercialisation seulement.

Sur 2016, les prévisions du cabinet montent à 55,3 millions d’unités. Soit deux fois plus que l’année précédente. Une progression portée par l’augmentation du nombre d’iPhone compatibles avec la Watch (iPhone 5 ou supérieur requis).

Une marge nette de 39 % au minimum !

Le modèle Sport (349 euros prix de départ) devrait être le plus volumique, naturellement, représentant 95 % des ventes selon JP Morgan. Dans ces conditions, l’Apple Watch devrait offrir à Apple une marge nette de 39 %. Ce qui est évidemment considérable. Et si la Watch classique en acier (à partir de 500 dollars environ) ou la Watch Edition en or (à partir de 4000 dollars, selon les prévisions les plus récentes) rencontrent plus de succès, la marge pourrait être encore meilleure.

Cela aura évidemment une incidence sur le bénéfice net par action pour 2015 qui devrait être au moins égal à 9,21 dollars. Dans ces conditions, JP Morgan conseille d’acheter l’action Apple jusqu’à 145 dollars. Rappelons que la firme de Cupertino a terminé sa meilleure journée boursière à 122,02 dollars pour une capitalisation de 710,74 milliards de dollars. Si Apple atteint les 145 dollars par action, l’entreprise serait valorisée... 844,6 milliards de dollars. À quand les 1000 milliards ?

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.