SFR RED 40 Go = 10

Apple Music est enfin officiel et débarquera bien sur Android (WWDC 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Plus d’un an après le rachat monstre de Beats Electronics, Apple présente enfin le premier produit issu de ce partenariat : Apple Music. Un nom qui correspond autant à un concurrent de Spotify et de Pandora qu’à une nouvelle application. Sortie prévue avant la fin du mois sur iOS et un peu plus tard sur Android.

Nous vous l’annoncions d’ores et déjà hier soir : Apple a finalement décidé de présenter son nouveau service de streaming musicale, Apple Music. Les négociations avec les majors ont donc certainement bien avancé pour que la firme de Cupertino l’officialise. Le patron de Sony Music, présent au Midem, confirmait déjà, 24 heures avant, que Tim Cook en dédierait une partie de sa keynote, annonçant explicitement que le contrat était signé au moins avec lui. Nous doutions en effet, jusqu’à la dernière minute, qu’Apple ait réussi à boucler ces contrats avec les maisons de disque, les éditeurs et les artistes. Peut-être est-ce pour cette raison que le patron d’Apple a utilisé le célèbre « One more thing » pour préparer l’assemblée. Était-ce justifié ? Certainement pas. Mais cela amuse la galerie, c’est ce qui compte.

Apple Music

Du streaming en veux-tu en voilà

Nous avons à de nombreuses reprises évoqué Apple Music dans nos colonnes, notamment au sujet du prix de son abonnement, de son intégration à l’univers iTunes et de sa volonté d’être plus qu’une simple radio en ligne. Maintenant qu’il est là, faisons-en le tour. D’abord, Apple Music sera autant un concurrent de Pandora que de Spotify. Sur la partie bibliothèque musicale (audio et vidéo) en streaming, Apple Music proposera évidemment de naviguer par album, par artiste, par genre musical ou par playlists. Et puisque Siri est plus intelligente, elle sera en mesure de réaliser des recherches vocales complexes.

L’aspect marketing et social des services concurrents est évidemment présent. Apple proposera donc aux artistes d’animer leurs propres pages dédiées, avec des mises en avant et des contenus exclusifs. L’utilisateur se connectera simplement à ses artistes préférés via un onglet appelé « Connect ». Apple Music reprendra aussi en partie les services d’iTunes Radio, avec des flux thématiques que l’abonné personnalise en choisissant ses artistes préférés. Un peu comme les radio d’artistes sur Spotify ou Pandora. Le système de recommandation sera hérité de Beats Music.

Apple Music

Beats 1 : la révolution radiophonique ?

iTunes Radio, pour sa part, devrait progressivement disparaître pour laisser la place à de véritables radios animées par des artistes invités, comme Pharell Williams, Muse ou David Getta. La première de ses radios nouvelle génération s’appelle Beats 1. Elle sera animée par trois animateurs différents selon la ville d’origine du flux (Los Angeles, New York et Londres) et elle sera accessible dans 100 pays. Intéressant concept, même si nous voyons encore mal le but de la manoeuvre, outre donner de l’espace promotionnel aux artistes. Même si cela n’a pas été précisé, il est possible que Beats 1 soit une radio gratuite, un produit d’appel pour l’offre payante Apple Music.

Pour soutenir cette nouvelle offre musicale, Apple a naturellement redéveloppé l’application musicale d’iOS. Elle servira autant de lecteur musical pour les morceaux disponibles dans la mémoire du mobile que de portail d’accès aux morceaux en streaming. L’accès aux artistes, les recommandations et les radios y sont évidemment intégrés. Vous retrouvez en haut de cet article quelques captures d’écran officielles.

10 dollars par mois, 15 dollars pour toute la famille

Reste encore deux questions : le prix et la disponibilité. D’abord le prix : Apple n’a finalement pas réussi à faire baisser le coût de l’abonnement mensuel. Comme annoncé par le Wall Street Journal, Apple Music sera donc proposé à 9,99 dollars (9,99 euros évidemment) pour un mois de musique en illimité. En revanche, comme Spotify, une offre famille est proposée : 14,99 dollars (15 euros en clair) avec 6 utilisateurs maximum. Voilà qui devrait en convaincre certains. Au lancement, la firme de Cupertino offrira trois mois d’essai. Elle ne confirme pas si cela sera pérenne dans le temps.

Apple Music

Comme cela avait été fuité il y a quelques mois, Apple Music va faire l’objet d’une mise à jour d’iOS 8 dédiée afin que le service soit accessible sans avoir à attendre iOS 9 (qui arrivera cet automne avec le prochain iPhone). La version 8.4 d’iOS sera donc mise à disposition en toute fin de mois (30 juin précisément). Côté pays couvert, puisque Beats 1 sera proposé dans 100 pays, il est logique d’attendre une présence internationale au moins égale pour l’offre de streaming. Attendez-vous donc à voir débarquer le service assez rapidement (plus rapidement qu’Apple Pay en tout cas).

En juin sur iOS. Cet automne sur Android.

Dernier détail sur la disponibilité, Apple a officiellement annoncé qu’Apple Music sera disponible sur Android. Confirmant ainsi une rumeur datant de février, le lancement sur le Play Store est prévu en seconde partie d’année. L’application viendra remplacer Beats Music qui y est déjà présent. L’arrivée d’Apple sur Android n’est pas vraiment une surprise, même s’il est étonnant de voir la firme s’acoquiner avec les OS concurrents, ce que Steve Jobs aurait catégoriquement refusé. Mais c’est Tim Cook qui est le patron. Et il sait qu’Apple Music représente un gros potentiel. Il vise les 100 millions d’utilisateurs. Un objectif qu’il aura du mal à atteindre sans le parc installé Android...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer