LeEco Le 2 et Le 2 Pro : un renouvellement de gamme très prudent

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
leeco

Aux côtés du Le Max 2, LeEco (ex LeTV) a présenté les successeurs des Le One et Le One Pro. Les deux mobiles reprennent le positionnement de leurs prédécesseurs sans pour autant prendre de risque. Une frilosité presque étrange pour cette marque habituellement agressive.

En début de journée, LeEco, anciennement LeTV, a tenu une conférence de presse pour présenter la seconde génération de ses smartphones. Le « Le Max » a été remplacé par le « Le Max 2 ». Et les « Le One » et « Le One Pro » ont cédé leurs places au « Le 2 » et « Le 2 Pro ». Si le nom de la marque a changé depuis l’année dernière, la nomenclature des noms semble être conservée. Voilà qui serait presque rassurant. Car, cela sous-entend, logiquement, que le positionnement de l’entreprise reste aussi le même.

LeEco Le 2 / Le 2 Pro

Il y a un an, nous avions en effet été fort étonnés par l’agressivité commerciale dont faisait preuve LeTV. Et LeEco semblait jusqu’ici marcher sur le même chemin. Les modèles officialisés ces 6 derniers mois, les Le 1S, Le Max Pro et Le Max 2 (vu plus tôt dans la journée), confirmaient cela. Sauf que non. Finalement, les modèles les plus volumiques conserveront un excellent rapport qualité-prix, mais seront nettement moins étonnants.

Pas de prise de risque...

Jugez plutôt. Les deux smartphones se ressemblent beaucoup, avec quelques améliorations à prévoir pour la version Pro. Ils sont tous les deux équipés d’un écran Full HD de 5,5 pouces, d’une batterie de 3000 mAh, de deux ports carte SIM, d'une webcam 8 mégapixels, de 32 Go de stockage interne et d’un chipset deca-core de MediaTek. Dans le cas du Le 2, il s’agit du Helio X20. Et dans celui du Le 2 Pro, il s’agit du Helio X25 (l'exclusivté de Meizu pour le Pro 6 ne serait donc pas que temporaire, mais aussi très courte).

Le châssis est en aluminium pour les deux modèles (avec des bandes de séparation pour les antennes). Les coloris incluent l’or, l’argent et le gris. LeEco a intégré dans ces deux modèles un lecteur d’empreinte au dos et un port USB type C qui servira à recharger leur batterie, à les connecter à un PC et y brancher un casque audio. En effet, comme le Le Max 2, il n’y a pas de jack 3,5 mm dans ces deux mobiles. Ils sont en outre animés par la ROM EUI 3.5, laquelle est basée sur Android 6.0 Marshmallow.

... sauf dans le prix ?

Trois différences sont à noter entre la version classique et la version Pro. Vous connaissez déjà la première, puisqu’il s’agit du chipset (dont la seule différence est la fréquence de ses coeurs et de son GPU). La seconde est le volume de mémoire vive, 3 Go pour l’une et 4 Go pour l’autre. Et enfin, la troisième est le capteur photo principal, un modèle 16 mégapixels dans le premier cas et un modèle 21 mégapixels dans le second cas. L’IMX230 du Le 2 Pro n’est pas stabilisé, contrairement au IMX230 du Le Max 2.

Côté prix à présent, LeEco demande, comme à son habitude, une somme très faible compte tenu de la fiche technique. Le Le 2 sera proposé à 1099 yuans, soit moins de 150 euros. Le Le 2 Pro sera vendu 1499 yuans, soit un peu plus de 200 euros. Les deux smartphones démarreront leur commercialisation avec le Le Max 2, dans le courant du mois de mai.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.