Microsoft HoloLens : la firme présente une vidéo axée sur les professionnels

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Quel est le véritable usage de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée et des casques holographiques comme Hololens ? À première vue, il s’agit d’abord d’activités ludiques. Au Computex, Microsoft a tenté de ramener le sujet davantage dans un milieu professionnel.

Finalement, avec le recul, nous devrions avouer que HTC a eu du nez en s’orientant vers la réalité virtuelle. Depuis quelques mois, ce sujet est dans toutes les conversations. Une tendance qui s’est même accélérée ces derniers mois avec la publication de plusieurs documents audiovisuels en provenance de projets très prometteurs, comme Magic Leap ou Hololens, deux casques qui semblent utiliser la technologie holographique pour afficher des informations en surimpression de la réalité. Ce que nous appelons généralement la réalité augmentée, même si cela semble aujourd’hui terriblement réducteur (ou vague).

Hololens

Des images virtuelles pour un usage bien réel ?

Cependant, quand il s’agit d’aborder l’usage, tout est déjà moins précis. Si la réalité virtuelle se veut principalement être une nouvelle dimension dans le jeu vidéo (avec des applications ludiques en développement pour Daydream, Occulus Rift, PlayStation VR ou encore HTC Vive Pre), les casques holographiques semblent s’orienter vers une prise en main diversifiée. Il y a du jeu vidéo bien sûr, en réalité augmentée, mais aussi de la messagerie, de la visioconférence, un peu de graphisme en 3D et du multimédia. Tout cela reste très vague. Et c’est pour cette raison que Microsoft est présent cette semaine au Computex de Taïwan, pour présenter un peu plus en avant son concept de « réalité mixte » avec Hololens.

De cette présentation dans laquelle Microsoft a largement exprimé ses objectifs, sa stratégie et ses partenaires, vous ne devriez retenir qu’une seule chose : Hololens sera un outil destiné à remplacer le PC (desktop ou laptop) tel que nous l’utilisons aujourd’hui pour travailler. Dans une vidéo diffusée lors de la conférence et que vous pouvez retrouver ci-dessous, Microsoft explique sa vision du futur. Le scénario est celui d’une architecte qui doit créer une boutique pour une marque japonaise de sportswear. Et pour cela, elle a un Hololens, dépourvu de PC compagnon ou de câble, mais connecté à Internet. Un casque autonome en tout.

Les mêmes outils, mais modernisés

Dans un hangar qui sera converti en loft, rien n’est fait. Mais grâce à Hololens, elle est en mesure d’imaginer l’agencement de la pièce grâce à des capteurs qui analysent les volumes (un peu à l’image de Google Tango). Mais l’inspiration lui manque et elle convoque virtuellement, grâce à son assistant personnel intégré, deux collègues situés à deux autres endroits de la planète. Ils apparaissent en réalité augmentée, organisent une session de travail dans une version avant-gardiste de Skype, conçoivent de nouveaux aménagements en réalité virtuelle et travaillent ensemble à créer, in extremis, la décoration de la future boutique. Et tout finit bien (à en croire le traducteur en temps réel).

L’objectif de cette vidéo est évidemment de démontrer toutes les possibilités des outils de réalité augmentée dans un cadre professionnel, même si l’un des collègues de la protagoniste de ce film est interrompu dans sa partie de jeu vidéo. Communication. Graphisme. Travail collaboratif. Traduction en temps réel. Assistant personnel. Un positionnement typique de Microsoft qui s’oriente toujours plus vers les entreprises, un peu comme Google avec Glass. Reste à savoir combien de temps cela prendra pour arriver à un tel résultat.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.