Facebook Messenger peut désormais gérer les SMS sous Android

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
facebook

Mark Zuckerberg a misé sur son application de messagerie instantanée. Et pour mettre toutes les chances de son côté, il a intégré à la version Android la gestion des SMS pour remplacer les applications natives des terminaux, comme Google Messenger.

Depuis plusieurs années, Facebook tente de pousser (très fortement) ses utilisateurs sur mobile à adopter son application de messagerie pour leurs échanges et non plus le client intégré au réseau social. Cette inaccessibilité est irritante quand l’usager ne veut pas surcharger la mémoire du mobile avec une application qui n’est pas nécessaire (d’autant que Facebook multiplie les logiciels autonomes avec Gestionnaire de Pages, Groups, Mentions et récemment Moments).

Cependant, depuis la conférence des développeurs F8 de 2015, nous comprenons pourquoi Facebook est aussi pugnace sur cette question : l’avenir économique dépend en partie (peut-être même majoritaire) sur Messenger. Une stratégie qui a pris encore de l’ampleur cette année quand Mark Zuckerberg a présenté les bots pour son outil de communication. Tout est donc bon pour améliorer le parc installé de Messenger.

Retour des SMS après 4 ans d'absence

Si jusqu’à présent (et encore récemment), Facebook avait plutôt tendance à utiliser le bâton, une nouveauté présentée cette semaine par le réseau social nous laisse croire que Mark Zuckerberg souhaite essayer la carotte. La nouvelle version de Facebook Messenger inclut désormais la gestion des SMS, une fonction qu’elle avait perdue il y a 4 ans. Ce retour en grâce du SMS dans Facebook Messenger est évidemment une incitation pour tous les usagers d’Android qui ne communique pas sur d’autres outils de messagerie, comme Hangouts, WhatsApp, Viber et autres. En clair, ceux qui utilisent Facebook Messenger et les SMS, point.

Facebook Messenger

Concrètement, en choisissant Facebook Messenger comme application pas défaut pour les SMS, ces derniers s’afficheront d’une couleur différente dans les flux de messagerie (à l’image de Messages dans iOS qui distingue les SMS des iMessages). Naturellement, les MMS sont également pris en charge, de façon transparente, et sont compatibles textes, vidéos, images et audio.

Convaincre... avant l'arrivée de Google Allo ?

En doublant l’utilité de Facebook Messenger, la firme californienne espère convaincre les utilisateurs d’installer à nouveau l’application et de se l’approprier de façon plus intime. Ils seront alors prêts pour devenir des utilisateurs des nouveaux services basés sur l’intelligence artificielle (les bots et Facebook M), des clients des marques qui seront présentes pour réaliser des opérations commerciales, ou encore des prospects pour les services d’échange d’argent. Car Facebook Messenger saura tout faire et bien plus encore.

Depuis KitKat, les développeurs ont (officiellement) la possibilité de créer des gestionnaires de SMS. À l’usager ensuite de choisir cette nouvelle application pour devenir celle par défaut, ou de conserver l’ancienne. Avec le Nexus 5, Google a tenté d’imposer Hangouts à la communauté Android en supprimant l’application native de messagerie d’AOSP, donnant ainsi la priorité à son application propriétaire. L’histoire a finalement donné tort à Google, puisque la gestion des SMS a été retirée d’Hangouts dans les Nexus au profit de Google Messenger. Et, avec Android N, une nouvelle application apparaitra : Allo, enterrant encore un peu plus Hangouts. Reste à savoir quel sera l’impact de cette application sur la concurrence, notamment Facebook Messenger.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.