Samsung arrêterait le développement des cœurs Mongoose

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Estimant que le coût ne se justifie plus autant qu’avant, Samsung a dissout une partie de son équipe dédiée à la création des cœurs applicatifs customisés « Mongoose ». Reste à savoir ce que cela implique pour les futures générations d’Exynos.

Depuis l’Exynos 8890, les chipsets haut de gamme de Samsung bénéficient de cœurs customisés appelés Mongoose. Comme les cœurs Kryo de Qualcomm ou les cœurs des chipsets Ax d’Apple, ils sont basés sur les architectures ARM, lesquelles sont modifiées pour offrir de meilleures performances (aussi bien en termes de puissance que d’économie d’énergie). Le dernier cœur customisé de Samsung s’appelle M5. Il équipe l’Exynos 990 qui a été officialisé en octobre. Et il pourrait être le dernier.

Baisse de la voilure en recherche et développement

En effet, selon une information publiée par le périodique américain The Statesman, Samsung a déposé un dossier auprès du législateur de l’État du Texas, aux États-Unis, concernant la fermeture imminente d’un centre de recherche et développement basé à Austin. 290 personnes seront remerciées. Et les suppressions de poste seront effectives au 31 décembre prochain. L’information a été confirmée par la firme coréenne auprès d’Android Authority, expliquant qu’un autre centre de R&D, basé à San Jose, est concerné. Ces deux équipes travaillaient sur le développement des cœurs customisés Mongoose.

Samsung Exynos 990

Les raisons de cette fermeture sont essentiellement économiques. Dans sa déclaration officielle, un porte-parole de Samsung explique que la conception de ces cœurs customisés ne permet pas à Samsung d’être compétitif au niveau global. Sous-entendu, cela coûte trop cher vis-à-vis des marges que la société réalise en téléphonie dans un marché de plus en plus compétitif, tandis que cela doit aussi avoir un impact sur l’adaptation d’Android (et la vitesse de publication des mises à jour). Et l’atout technologique que ces développements apportent n’est pas assez important pour être un moteur de chiffre d’affaires. En gros, ce n’est pas parce que les processeurs du smartphone sont customisés que celui-ci se vend mieux.

Quel avenir pour les Exynos ?

Il nous paraît évident que cette décision d’arrêter le développement des cœurs Mongoose ne veut pas dire que Samsung arrête le développement des Exynos. Bien au contraire, les Exynos seront conservés, pour ne pas être trubutaire de Qualcomm et pour profiter de ces propres modems. Mais des changements sont à prévoir pour les futurs modèles premium. Deux hypothèses possibles : d’abord, Samsung pourrait adopter les architectures standardisées d’ARM. La firme coréenne les utilise déjà seules ou en accompagnement des Mongoose. Deuxième hypothèse : utiliser des cœurs « semi-customisés ».

Il existe en effet deux types de customisation. D’abord les customisations complètes, comme celles des Mongoose, des cœurs Apple ou des anciens Krait de Qualcomm. Ensuite celle des Kryo de Qualcomm, qui reprennent une base Cortex d’ARM et rajoute une personnalisation pour améliorer les performances. Il est possible que Samsung adopte cette stratégie, laquelle est moins couteuse et plus rapide à intégrer.

Et pour les GPU ?

Qu’en est-il des GPU ? La question des processeurs graphiques n’est pas hors sujet et n’est pas anodine. Il y a plusieurs années, Samsung a monté une équipe consacrée au développement d’un GPU customisé. Mais ce projet étant très couteux, la firme l’a abandonné, renouvelant son contrat avec ARM pour intégrer aux Exynos des cœurs Mali. Or, en juin dernier, Samsung a signé un accord avec AMD pour le développement d’un GPU customisé. Un partenariat moins couteux que l’ancien projet. Mais la compétitivité du marché des smartphones en 2019 et en 2020 permet-elle à Samsung d’investir dans un composant qui, comme les cœurs Mongoose, n’est pas un argument capital pour le grand public ? Ce n’est pas sûr.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.