promo red by sfr

Test Xiaomi Mi 11i : Un air de déjà vu, coucou le Poco F3 en version améliorée

Par Sylvain PICHOT

Le smartphone Xiaomi Mi 11i a été présenté un peu après le Mi 11 qui a devancé tout le monde en début d’année 2021. Disponible depuis la mi-avril, le Mi 11i vient étoffer la série 11 en proposant un téléphone portable accessible à large public, mais désireux de profiter des dernières technologies dont est équipé le Mi 11i. Il reprend une bonne partie de la fiche technique du Mi 11 tout en faisant quelques compromis. On peut compter sur la présence d’une puce Qualcomm Snapdragon 888 avec 8 Go de RAM, trois capteurs photo dont un objectif principal de 108 mégapixels, un écran AMOLED 120 Hz HDR10+ et une large connectivité. Nous avons pu le tester pendant un moment et voici nos impressions.

Test du Xiaomi Mi 11i

Principales caractéristiques techniques du Xiaomi Mi 11i :

  • Écran AMOLED de 6,67 pouces, 1080x2400 pixels 120 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 888
  • 8 Go de mémoire vive
  • 128 ou 256 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 108+8+5 mégapixels
  • Capteur frontal 20 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 4520 mAh compatible charge 33 watts
  • Système d’exploitation : Android 11 avec une surcouche logicielle MIUI 12.5.2

Design

Le smartphone Xiaomi Mi 11i profite d’un design que l’on peut juger comme assez classique. Ses formes sont arrondies juste ce qu’il faut afin d’offrir une très bonne prise en main. Il inspire le haut de gamme notamment avec son dos en verre protégé par la technologie Corning Gorilla Glass 5 maculé en noir qui se la joue tel un vrai miroir. Les traces de doigts sont particulièrement visibles, mais on peut limiter les dégâts en enfilant la coque de protection fournie avec le mobile en attendant de trouver mieux.

Dos du Xiaomi Mi 11i

Le bloc optique est assez visible même s’il est dans les mêmes tons que le reste de l’arrière de l’appareil. Il est assez conséquence, en deux parties, l’une dépassant à peine et contenant le flash alors que l’autre qui inscrit les capteurs photo est plus proéminente. En fait, le Xiaomi Mi 11i a exactement le même dos que son cousin, le Poco F3 et le même bloc optique sauf qu’il a un 48 mégapixels à la place du 108 mégapixels du Mi 11i, mais extérieurement, il est quasiment impossible de les distinguer. D’ailleurs, ils ont tous les deux exactement les mêmes proportions : 7,8 mm d’épaisseur, 76,4 mm de largeur et 163,7 mm de hauteur. Si on le compare au realme GT 5G avec lequel il partage la puce, ce dernier est plus lourd, mais plus compact sauf sur l’épaisseur où il fait 9,1 mm.

Capteur photo du Xiaomi Mi 11i

Si on fait le tour du mobile, on aperçoit un léger décrochement au niveau du profil droit pour intégrer le bouton de gestion du volume et la touche marche/arrêt qui sert également de lecteur d’empreinte digitale. Celui-ci est parfaitement réactif et précis puisqu’il a toujours refusé l’accès à d’autres personnes qu’à son testeur. Sur le profil supérieur, il y a un haut-parleur. On peut également voir ce qui ressemble à trois petits trous, mais dont un seul est effectivement creux intégrant un microphone. Un émetteur infrarouge est logé ici pour faire du mobile une télécommande universelle afin de piloter une télévision ou un équipement audio, par exemple. Cette fonctionnalité peut s’avérer très pratique et tous les mobiles de la marque Xiaomi en sont équipés, comme le TCL 20 Pro 5G, par exemple. Enfin, sur la tranche inférieure, il y a le logement pour les cartes SIM où deux peuvent être accueillies simultanément alors qu’il n’est pas possible d’étendre la capacité de stockage de mémoire interne. C’est aussi le cas du Poco F3 et du realme GT 5G. Il faut donc bien choisir au moment de l’achat entre la version 128 ou 256 Go si vous avez de plus ou moins gros besoins de place pour enregistrer vos documents sur votre mobile.

Profil du Xiaomi Mi 11i

Le Xiaomi Mi 11i propose un son stéréo qui est assez cohérent pour un tel appareil avec une assez bon équilibre entre le côté gauche et droit ce qui n’est pas toujours le cas. On profite d’un son globalement assez puissant et clair sauf si on monte un peu trop le volume auquel cas, le spectre part un peu dans tous les sens avec quelques distorsions. Une écoute au casque, via Bluetooth donnera un très bon rendu d’autant que le mobile est certifié Hi-Res aussi bien en filaire qu’en sans fil. Il est compatible Dolby Atmos. Pour ce qui est de la connectivité, le Xiaomi Mi 11i supporte la 5G. Il dispose également du Wi-Fi 6 pour d’excellentes performances en termes de débit et de couverture réseau. Il est aussi NFC afin de payer sans contact.

Connectique du Xiaomi Mi 11i

Achetez le Xiaomi Mi 11i chez Boulanger

Le même écran plat que le Poco F3, une dalle AMOLED HDR10+ jusqu’à 120 Hz

L’écran du Mi 11i fait clairement penser à une surface d’affichage que l’on trouve sur les modèles les plus haut de gamme mis à part son caractère plat. Il profite d’une dalle AMOLED sur 6,67 pouces avec une définition de 1080x2400 pixels. Il est compatible HDR10+ et propose une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. En fait, il s’agit du même écran que le Poco F3. Si vous préférez un écran incurvé et même sur les 4 côtés, comme le Huawei P40 Pro, il faut vous tourner vers le Mi 11 qui a aussi une plus grande diagonale (6,81 pouces).

Ecran du Xiaomi Mi 11i

L’écran est agréable à regarder. Il est tout à fait opérationnel en intérieur, mais aussi en extérieur, même en plein soleil. Comme sur le Poco F3, plusieurs schémas de couleurs peuvent être choisis : automatique, saturé, couleur originale et avancé. En entrant dans ce menu, on peut régler beaucoup plus de détails. Il suffit de sélectionner l’une des gammes de couleurs proposées parmi amélioré, original, P3, sRGB et de jouer sur la teinte, la saturation, la valeur, le contraste. La fréquence de rafraîchissement peut être réglée sur 60 ou 120 Hz, mais on regrette de ne pas trouver de système automatique afin que ce soit le mobile qui gère le taux pour permettre une meilleure autonomie. En effet, en laissant le mode 120 Hz, la batterie va se décharger plus rapidement qu’en 60 Hz. Trois fonctions permettent d’optimiser la lecture de médias : le mode Super Résolution qui va augmenter la définition de la source, l’amélioration HDR pour apporter plus de détails dans les zones sombres pour des contenus non HDR et le MEMC qui permet de fluidifier les images à l’écran.

Des performances au top, mais attention à la surchauffe

Comme évoqué en introduction, le Mi 11i profite de la même plateforme que le Mi 11, mais également d’autres concurrents comme le OnePlus 9 ou le realme GT 5G, par exemple. Par rapport au Poco F3, celui-ci propose une puce moins véloce puisqu’il s’agit du Snapdragon 870. Avec son Snapdragon 888 et ses 8 Go de mémoire vive, le Mi 11i offre d’excellentes performances. Son usage au quotidien est vraiment très fluide et très agréable. Aucune application ne lui résiste et on peut jouer à des jeux exigeants avec un maximum de détails. Le passage d’une application à une autre est extrêmement rapide et sans aucune saccade. Il faut toutefois savoir que le mobile à une petite tendance à chauffer ce qui n’était pas le cas sur le Mi 11 que nous avions testé. La conception intérieure est donc différente ce qui signifie que le Mi 11i peut demander à arrêter certaines activités comme le jeu, l’appareil photo, le GPS ou le Wi-Fi, si la température est trop élevée. Cette contrainte peut être rencontrée notamment lorsqu’on joue pendant un bon moment avec, plus de 20 minutes, par exemple. Si vous souhaitez un smartphone de gaming, le Red Magic 6 est tout indiqué, car profite d’un circuit de refroidissement spécial et de très hautes performances, comme l’Asus ROG Phone 5.

Afin de comparer les résultats bruts de performances du Mi 11i, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure dont voici les principaux résultats.

Résultat tests de performance Xiaomi Mi 11i

Achetez le Xiaomi Mi 11i chez Fnac

Android 11 et la surcouche logicielle MIUI 12.5

Le Xiaomi Mi 11i est animé par le système Google Android 11 avec une surcouche logicielle MIUI déjà vue sur le Mi 11 et sur les autres smartphones de la marque. Nous vous invitons à lire les tests des Mi 11, Redmi Note 10 5G ou Poco F3 pour en savoir plus.

Toutes les applications s’installent sur l’écran d’accueil et le gestionnaire de tâches permet d’accéder à plusieurs fonctions pertinentes comme le nettoyeur, l’analyse de sécurité, par exemple. Le système est navigable par gestes.

Interface accueil Xiaomi Mi 11i

Quelques fonctions spéciales sont disponibles comme le Game Turbo qui va optimiser les performances lorsqu’un jeu est lancé, la boîte à outils vidéo (dont nous avons évoqué les fonctionnalités dans le chapitre consacré à l’écran), les fenêtres flottantes, le second espace pour sécuriser l’accès à certaines applications/données et le mode simplifié qui épure l’interface pour s’y retrouver plus facilement. Plusieurs applications sont préinstallées en plus de celles de Google ce qui peut agacer ou au contraire permettre de découvrir certaines activités. Il y a, sur notre modèle de test, les applications Boutique Amazon, Facebook, TikTok, LinkedIn, Agoda, eBay et Booking.com.

Interface et paramètre Xiaomi Mi 11

Fonctionnalités spéciales Xiaomi Mi 11i

Game turbo Xiaomi Mi 11i

Apte à lire des contenus en FHD et à produire de belles photos

Le Xiaomi Mi 11i est tout à fait capable de lire les contenus des plateformes de streaming vidéo avec une définition Full HD. Pour prendre des photos, il embarque un capteur principal de 108 mégapixels avec la technologie 9 en 1 et 7 lentilles, mais sans stabilisateur optique, comme sur le Redmi Note 10 Pro. Il est accompagné d’un objectif de 8 mégapixels pour les prises de vue en mode grand-angle aussi partagé avec le Redmi Note 10 Pro et d’un troisième capteur de 5 mégapixels pour réaliser les photos en mode macro avec un autofocus entre 3 et 7 cm. L’interface de l’application Camera est classique avec les modes opérationnels en bas et l’accès aux paramètres en haut de l’écran.

Interface photo Xiaomi Mi 11i

On peut directement choisir entre les modes Pro, Vidéo, Photo, Portrait et Plus. Ce dernier donne accès à d’autres modes et il est possible de personnaliser l’interface pour ajouter des modes au départ inclus dans « Plus » parmi : Nuit, 108M, vidéo courte, Panorama, Documents, Vlog, Ralenti, Accéléré, Dual vidéo, Effets vidéo, Exposition longue et Clone. Le choix est ici particulièrement large ce qui est appréciable. Notez que l’on peut également choisir une couleur dominante et configurer l’application afin que le menu Plus soit affiché comme un tiroir de modes et non plus comme un onglet, pour un accès plus rapide.

Photo grand-angle avec le Xiaomi Mi 11i

Avec son capteur de 108 mégapixels, le téléphone propose des photos plutôt réussies surtout lorsqu’il y a suffisamment de lumière dans la scène. Nous avons tout de même trouvé que le rendu était légèrement terne tout en proposant un bon piqué et de très nombreux détails. Le capteur grand-angle est performant. Le mode 108M perd légèrement en luminosité.

Photo zoom avec le Xiaomi Mi 11i

Comme le Mi 11, le Mi 11i est capable de filmer avec une définition maximale Ultra HD 8K à 30 images par seconde. Pour se prendre en selfie, il embarque un capteur de 20 mégapixels. Notez qu’il propose un mode nuit assez intéressant qui propose de bons résultats.

Photo couleur et macro avec le Xiaomi Mi 11i

La même autonomie que le Poco F3 ou presque

Le Xiaomi Mi 11i propose la même capacité de batterie que le Poco F3, soit 4250 mAh. Comme lui, il peut charger à 33 Watts. Le chargeur est livré avec l’appareil. Il permet de passer de 10% à 65% en 30 minutes. Nous avons pu constater une autonomie quasi-identique à celle observée lors de notre test du Poco F3, soit une journée et demie en usage normal à intensif.

Achetez le Xiaomi Mi 11i chez RED by SFR

Notre avis sur le Xiaomi Mi 11i

Nous avons beaucoup comparé le Mi 11i avec le Poco F3 puisqu’ils partagent plusieurs composants clés mis à part le processeur et le capteur photo principal alors qu’ils ne sont pas vendus au même prix puisque le Mi 11i est sorti à 699 € et le Poco F3 est moitié moins cher. Alors oui, la puce du Mi 11i est plus véloce, mais le Snapdragon 870 du Poco qui ne démérite pas pour autant et si vous n’êtes pas très exigeant pour les photos, les résultats obtenus avec le Poco peuvent suffire. En main, à l’usage, le Mi 11i est extrêmement agréable à utiliser, mais finalement plus cher ce qui est assez difficile à vraiment justifier.

La note de LesMobiles.com

Xiaomi Mi 11i

Xiaomi Mi 11i
70%

3,5 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close