L’Inde devient officiellement le second marché mondial des smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Après la Chine, c’est au tour de l’Inde de surpasser les États-Unis. Le sous-continent est devenu au quatrième trimestre 2015 le second marché des smartphones. Et ce alors que ces derniers n’y représentent que 40 % des ventes de mobiles.

C’est sans grande difficulté que l’Inde est devenue le second marché mondial des smartphones, derrière la Chine et devant les États-Unis. L’information est rapportée par l’institut d’étude Counterpoint qui estime que le marché des smartphones a dépassé les 100 millions d’unités écoulées en 2014, en progression de 23 % par rapport à l’année 2013. Selon l’institut, la base installée des smartphones a atteint en 2015 les 220 millions de smartphones, dépassant pour la première fois les États-Unis. Des chiffres qui viennent confirmer une étude IDC datant de novembre 2015.

Counterpoint Research, Inde, Q4 2015

Samsung en tête sur le marché indien

Au quatrième trimestre 2015, le marché indien des smartphones est dominé par Samsung qui détient 28,6 % du marché, suivi, de loin, par Micromax avec 14,3 % et Lenovo / Motorola avec 11,4 %. Intex s’assoit sur la quatrième marche avec 9,6 %, suivi par Lava avec 6,8 %. Le succès de Samsung cette année est essentiellement due aux excellentes ventes du Galaxy J2 (et non aux mobiles sous Tizen), tandis que Micromax voit ses volumes baisser, malgré le lancement de la marque Yu (qui a généré 2 millions d’unités vendues sur l’ensemble de l’année 2015).

Sur le marché des téléphones (features phones et smartphones combinés), le classement est légèrement différent : Lenovo n’est que cinquième, avec 4,8 %, dépassé par les marques indiennes (Intex et Lava). Micromax (13,7 %) suit toujours de très loin Samsung (23,6 %). Microsoft a quant à lui disparu du Top 5. Il faut dire que les feature phones représentent encore 60 % du marché indien, un domaine où Lenovo n’est pas spécialement dynamique. Vous noterez que si le feature phone représente 6 ventes sur 10, le smartphone n’en représente donc que 4. En rapprochant cette information de la position de l’Inde au niveau mondial, il est probable qu’un jour l’Inde passe devant la Chine.

Un dévelopement qui suit la Chine

Et comme en Chine, le prix moyen des smartphones en Inde devrait commencer à augmenter, notamment par une montée en gamme de Micromax (avec Yu) et la progression d’Apple qui dépasse pour la première fois le cap des 2 millions de smartphones vendus en un an (malgré des débuts difficiles). La démocratisation de la 4G (plus de 50 % des smartphones vendus sont compatibles LTE) aide certainement à la progression du prix de vente. En outre, la compétition sur l’entrée de gamme est telle que les marques se repositionneront d’elles-mêmes sur les segments plus chers.

Quelques chiffres intéressants pour finir. D’abord, le tiers du marché est généré par les ventes en ligne. D’où la pertinence de l’arrivée de Oneplus, Meizu, Xiaomi ou Coolpad dans le sous-continent, lesquels ont été les marques les plus dynamiques en 2015. Ils seront rejoints par Huawei, LeTV et Vivo. Second chiffre, avec ses deux millions d’iPhone vendus en Inde, Apple ne capte que 2 % du marché en volume, mais prend la troisième place en valeur. Apple est maître à bord du haut de gamme en Inde, un investissement qui paiera certainement dans quelques années. Dernier point intéressant, plus de 50 % des mobiles écoulés sont fabriqués en Inde. Cela inclut une vingtaine de marques indiennes et internationales.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.