Amazon déploie une offre de streaming vidéo similaire à Netflix

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
amazon

Amazon, qui dispose d’ores et déjà d’une offre de VOD associée à son offre Prime, vient de lancer la commercialisation d’un abonnement similaire à celui de Netflix. Son prix est de 9 dollars, alors que son concurrent s’apprête justement à rehausser ses tarifs.

Depuis plusieurs années (avril 2014 plus précisément), Amazon pose les jalons pour devenir un poids lourd du streaming vidéo. Même si le service était déjà en ligne, la première étape décisive a clairement été le lancement du décodeur Fire TV, un décodeur compatible avec les offres de Netflix, Hulu, mais aussi Amazon Video. Le second mouvement était censé être le lancement du Fire Phone, un mobile dont les contenus sont associés à l’offre Amazon Prime (qui regroupe la livraison en un ou deux jours ouvrés aux US, le streaming audio, le streaming vidéo, l’abonnement Kindle Unlimited, l’archivage des photos sur le cloud). Troisième pas, la création de séries originales, comme Transparent, développées sur le même modèle que House of Cards ou Orange is the New Black chez Netflix.

Amazon Video
Amazon Video est désormais un vrai concurrent de Netflix et d'Hulu

Amazon Video : un vrai concurrent pour Netflix

Dernière étape, très attendue : la commercialisation d’une offre standardisée. Et la voici. Hier, le 18 avril, Amazon a lancé la commercialisation d’un abonnement dédié à Amazon Video. Commercialisé 9 dollars, elle ne comprend l’accès qu’aux contenus vidéo du catalogue de la boutique en ligne. Son principe est strictement le même que celui de Netflix ou Hulu : vous regardez tout ce que vous voulez, autant que vous le voulez et sur le support que vous souhaitez (télévision, tablette, ordinateur, smartphone) pour un prix fixe chaque mois. Le premier mois est gratuit et il n’y a aucun engagement.

Évidemment, Amazon arrive non seulement légèrement en retard par rapport à une concurrence déjà bien organisée, notamment Netflix et prochainement Apple, YouTube ou encore Spotify. Cependant, Amazon compte sur sa popularité, sur les prix acquis par sa première série exclusive (deux Golden Globles pour Transparent) et sur le prix de son offre. À 9 euros, Amazon Prime est 1 dollar moins cher que le forfait le plus populaire de Netflix (laquelle deviendra dès le mois prochain) le premier palier de son catalogue (le plus cher étant à 12 dollars). En outre, Amazon Prime reste une offre financièrement très intéressante, puisqu’Amazon Video est inclus (pour un prix mensuel moins cher lors d’une souscription annuelle).

Se favoriser. Bloquer les autres.

Amazon a donc des arguments. Et Amazon compte évidemment en avoir plus encore, grâce à ses finances, lesquelles serviront à financer de nouveaux programmes et certainement de nouvelles plates-formes à prix très compétitifs pour les regarder. Nous pensons notamment aux Fire HDX et au Fire TV. Notez aussi qu’Amazon a banni de sa boutique les décodeurs TV incompatibles avec Amazon Video. Cela comprend le Nexus Player, le Chromecast ou encore l’Apple TV (ce qui tend à montrer qu’Amazon ne compte plus développer d’applications pour la petite boîte magique d’Apple...).

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer