Marché des smartphones : Apple repasserait devant Huawei au quatrième trimestre 2019

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Depuis le début de l’année, Huawei est passé en deuxième position devant Apple. Mais son conflit avec les États-Unis impacte considérablement ses volumes de vente. Résultat : certains analystes prédisent un retour d’Apple devant Huawei.

En début d’année, les prévisions sur le marché des smartphones étaient relativement simples. Samsung, avec une belle gamme Galaxy A, resterait sur la première marche du podium. Huawei, profitant d’une belle progression de sa notoriété auprès des consommateurs occidentaux, creuserait l’écart avec Apple et conforterait sa place de second (avec comme objectif de dépasser Samsung d’ici la fin de l’année prochaine). Et la firme de Cupertino devrait réussir à trouver un moyen d’inverser la tendance à la baisse. Tendance qui s’est d’ailleurs installée depuis octobre 2018 jusqu’en juin 2019.

Un embargo qui pèse lourd

Or, deux événements ont eu lieu en avril et septembre, respectivement. Le premier est l’embargo des États-Unis à l’encontre de Huawei qui empêche cette dernière d’acheter des biens technologiques d’origine américaine (même partielle). L’une des conséquences qui a été le plus rapportées dans les médias est l’absence de la suite Google Mobile Services (dont le Play Store) dans le Mate 30 et le Mate 30 Pro. Une suite que les bidouilleurs parviennent partiellement à installer sur un Mate 30 Pro. Mais la procédure n’est pas à la portée du grand public. Aujourd’hui encore, les deux Mate 30 (ainsi que la version Porsche Design) ne sont pas prévus en France. Et ils pourraient ne pas l’être avant une résolution du conflit.

Apple iPhone 11
La version 64 Go de l'iPhone 11 joue parfaitement son rôle commercial et médiatique

Le second événement est lié à Apple. La firme de Cupertino a présenté il y a pratiquement un mois ses nouveaux iPhone. Et, surprise, le plus économique d’entre eux est moins cher que son prédécesseur d’une cinquantaine d’euros. Selon les premières estimations, les iPhone 11 semblent avoir une certaine popularité auprès des acheteurs de smartphones, notamment aux États-Unis. Estimations presque confirmées par Tim Cook qui indiquait il y a quelques jours dans la presse que les trois terminaux profitent d’un très bon démarrage commercial. Selon un article publié par Nikkei Asian Review, Apple aurait même augmenté la cadence de production des iPhone de 10 %.

De retour en deuxième position ?

L’un baisse. L’autre progresse. Il pourrait donc y avoir du changement sur le podium de fin d’année. Selon les analystes internes du fameux quotidien économique taïwanais Digitimes, Apple pourrait reprendre temporairement sa place de dauphin, devant Huawei. Une place qu’il ne conservera que pendant cette période atypique des fêtes de fin d’année. Rappelons qu’Apple a pris la tête du classement des constructeurs au quatrième trimestre 2018 (passant même devant Samsung) selon Canalys. Une situation qui n’est pas inédite, puisqu’Apple a chipé la place en 2015, en 2016 et en 2017. Cependant, avec ses mauvais chiffres du premier semestre, nous voyons mal la firme réitérer cette année.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.