OPPO Reno2

Résultats Google : la publicité reste la première source de revenus

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Que ce soit sur le search marketing, les bannières, l’affiliation ou les annonces vidéo, la publicité est la première source de revenus de Google, lequel représente 99,8 % des revenus d’Alphabet. Autant dire que le business reste le même...

Alphabet, ex- Google « group », est récemment devenu la première valorisation boursière mondiale, devançant ainsi Apple. Une victoire presque tacite dans la mesure où l’ensemble de la structure tentaculaire représente pas moins de 85 % du parc mondial de téléphones mobiles, drainant donc un formidable potentiel d’utilisateurs et de données personnelles commercialisables.

Google

Cependant, cette valorisation est aussi un signal fort de la part des marchés financiers vis-à-vis d’une firme de Cupertino en manque d’inspiration pour concevoir un nouveau produit de rêve (nous avons évoqué ce problème précédemment). Même si Apple est également engagé (à n’en pas douter) dans des projets de voitures électriques et de réalité virtuelle/augmentée, la firme de Mountain View touche aussi aux télécommunications, aux drones, à l’intelligence artificielle, aux sciences de la vie, à l’humain augmenté et à la maison connectée.

Un pari sur l'avenir plus qu'une réalité

La valeur boursière d'Alphabet représente donc un pari spéculatif sur le potentiel empirique des travaux de Nest, Google Fi, Google X, Google ATAP, de l’équipe d’Android ou encore de Verily (ex Google X Life Sciences), plutôt que sur un chiffre d’affaires loin d’être aussi important que celui de la firme de Cupertino.

Alphabet a en effet dévoilé ses résultats sur l’année 2015 et ses revenus frôlent les 75 milliards de dollars, soit une progression de 13,6 % par rapport à l’année précédente. Rappelons qu’Apple a réalisé plus de 75 milliards de dollars sur le seul quatrième trimestre 2015, dont 30 milliards de de dollars environ de marge brute (laquelle tourne généralement autour des 40 % du chiffre d’affaires).

Un chiffre d'affaires à 99,8 % publicitaire

99,8 % des revenus d’Alphabet proviennent de l’activité commerciale de Google, naturellement. La firme dirigée par Sundar Pichai a réalisé un chiffre d’affaires de 74,54 milliards de dollars. La marge d’exploitation atteint 23,4 milliards de dollars, en hausse de 23 %. Notez que les revenus de Google sont essentiellement publicitaires. Les autres revenus d’Alphabet (Google Fiber, Nest, Google Fi, etc.) représentent 0,2 % du chiffre d’affaires du groupe, soit 448 millions de dollars.

Ces activités perdent beaucoup d’argent : 3,6 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année, soit près de 8 fois ce qu’elles rapportent. Il s’agit cependant d’activités où les investissements se doivent d’être colossaux. Cependant, si leur chiffre d’affaires a progressé de 37 %, leurs pertes ont augmenté de 83,7 %. C’est ça, un pari sur l’avenir.

En attendant que les revenus d'Alphabet se diversifient

Évidemment, compte tenu des projets que nous évoquons régulièrement dans nos colonnes (Loon, Skybender, Glass, Baseline, Smart Lens, Ara, Tango, etc.), leur potentiel est suffisamment important pour ne pas faire peur aux investisseurs et aux marchés financiers. Même quand Alphabet doit annoncer plusieurs milliards de pertes. Rappelons qu’une étude annonçait que Google dépense 9,8 milliards de dollars en R&D, la plaçant en sixième position des entreprises qui investissent le plus dans le monde, derrière Samsung, Intel, Microsoft, mais devant Amazon et Apple.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer