Xiaomi sera présent ce soir au Google I/O

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Ce soir s’ouvrira la conférence annuelle des développeurs de Google. Un événement où est attendue la présentation d’Android N. Mais un invité-surprise pourrait y faire une annonce fracassante : Xiaomi.

C’est par de petits pas mesurés que Xiaomi s’installe en occident. L’étoile montante chinoise a ouvert l’année dernière sa boutique d’accessoires où sont proposés des casques audio, la batterie externe Mi Power Bank et le bracelet connecté Mi Band. Un catalogue bien chiche vis-à-vis de l’activité de la firme en Chine qui compte des smartphones, des téléviseurs et des décodeurs TV. Mais pas de smartphone, l’entreprise souhaitant d’abord parfaire son installation dans les pays récemment couverts.

Un intérêt de plus en plus marqué

Mais l’intérêt de Xiaomi pour l’occident ne semble pas s’être amoindri. En février dernier, au Mobile World Congress, Xiaomi a fait la surprise d’y présenter le Mi 5 (Hugo Barra était sur scène à Barcelone pendant que son patron, Lei Jun, présentait son flagship en Chine). Une première que nous avons attribuée à l’importance de ce modèle dans la stratégie de la marque, après plus d’un an et demi d’attente. Il pourrait cependant s’agir d’un événement qui entre dans un cadre stratégique plus large.

En effet, Xiaomi sera présent à Mountain View cette semaine à l’occasion du Google I/O. Hugo Barra, toujours lui, y présentera un nouveau produit, fonctionnant certainement avec l’une des versions d’Android. Pour preuve, le vice-président international de la marque a publié sur son compte Twitter deux visuels, lesquels accompagnent cet article. Ils font évidemment référence au produit qui devrait être dévoilé.

 

Xiaomi au Google i/O

Le premier représente le « i » et le « o » qui constitue le nom de la conférence de Google : « I/O ». Vous remarquerez que les deux lettres sont de tailles très différentes et que les signes « + » et « -» sont présents à gauche. Cela pourrait être une télécommande, le « o » représentant un boitier TV. Le second présente des flèches et deux touches, A et B. Il s’agit d’une combinaison très connue des jeux de combat sur console (type « Street Fighter »). Ce visuel rapproche donc le produit de l’univers vidéoludique. Selon notre avis, il pourrait s’agir d’un boitier sous Android TV avec une manette de jeu incluse, comme il en existe déjà sur le marché (chez nVidia, Google, Razer, Amazon, Huawei, etc.).

Ce n’est pas tant l’identité ou la fonction de l’appareil qui est intéressant dans cette perspective. C’est l’idée même que Xiaomi se déplace en Californie pour annoncer un produit sous Android. Ce qui semble indiquer qu’il y commercialisera ce même produit. Si cela se concrétise, cela sous-entend que Xiaomi reprendrait son expansion internationale dès cette année afin de s’offrir de nouveaux relais de croissance hors de Chine, où Huawei prend de plus en plus de place.

Xiaomi au Google i/O

Une expansion qui passera par les États-Unis, marché sur lequel les principaux acteurs chinois ont les yeux rivés (Huawei, ZTE, Alcatel, Lenovo), et peut-être par l’Europe si le coeur lui en dit. Faut-il s’attendre à voir le Mi 5 débarquer officiellement sur les étals français ? Nous n’en sommes pas là. Mais Xiaomi semble aller dans ce sens.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.